16.9.18

PLEINS FEUX / PORTES OUVERTES des 21, 22 et 23 septembre 2018

A l'occasion des PLEINS-FEUX / PORTES OUVERTES des ateliers d'artistes d'Ivry-sur-Seine (et d'ailleurs) , Le HUBLOT invite 8 artistes à exposer salle Voltaire à Ivry les 22 et 23 septembre 2018, vernissage le 21 septembre à partir de 19 h.

Marcos CARRASQUER - Beatriz GUZMAN CATENA - Gökçe ÇELIKEL - Hang LU 

- Mohamad OMRAN - Anne VAN DER LINDEN - Le Wen ZHONG - Antonio ZULUAGA 

Toutes les informations sur ces artistes sont à retrouver sur notre blog dans la liste des SITES et ARTISTES EXPOSÉS





Antonio ZULUAGA le 21 septembre 2018

« …Antonio Zuluaga questionne la notion de l’esthétique de la ruine et de quelle manière celle-ci peut faire écho dans notre modernité.
En usant de ces motifs (vestiges, fragments, ruines, monuments…) Antonio nous propose une réflexion qui va au delà d’un discours unique sur ce qui nous est donné à voir.
Dans son travail régne une sensation de calme et de silence. Les photographies baignent dans une lumière particulière sans qu’aucune silhouette humaine ne vienne en perturber la perception. Dans chacune des scènes qui constituent son œuvre, les images mettent le spectateur dans une sorte d’étrangeté contemplative. Le vrai sujet se camoufle à la limite du visible.
Il apparaît comme ce détail perdu qui une fois découvert fait bifurquer le sens de l’œuvre. Il inflige au regard du spectateur une perception en zigzag depuis la surface vers la profondeur avant de découvrir que l’une et l’autre sont interchangeables. Ces détails nous permettent plus largement d’aller au-delà de l’apparence, percer le substrat visuel et explorer les profondeurs.
Les œuvres d’Antonio Zuluaga nous laissent une libre interprétation, elles incitent le spectateur à son appropriation et l’invite à cultiver son imagination, en lui proposant de se confronter à sa perception, comme s’il faisait une relecture du réel et de sa représentation… »

Emmanuelle Cannavo (extrait)

Vestiges centrale nucléaire



                  Le site d'Antonio ZULUAGA ici

9.9.18

MUZO le 14 septembre 2018

Pour Muzo, l’aventure commence en 1980, avec le fameux «Journal de Placid et Muzo«, graphzine très remarqué malgré sa diffusion confidentielle.
A la même époque il commence à publier dans la presse (Hara-Kiri, Libération…), et se met à la peinture.
Dans les années qui suivent, il expose régulièrement et collabore à un grand nombre de journaux et magazines.
Auteur et illustrateur, il a publié une trentaine de livres, pour la jeunesse et les adultes, notamment «Les hommes et les femmes» chez Buchet-Chastel, «Un mort par jour» aux éditions des Arènes et trois ouvrages avec le psychiatre Christophe André, aux Editions du Seuil.
Il a  exposé en 2010 au Salon de Montrouge, en 2014 et 2016 à la galerie Corinne Bonnet.



                        Le site de Muzo ici
                         Et le Muzorama




2.9.18

Kathie SERNICLAY le 07 septembre 2018


On peut marcher pieds nus et faire le tour de la terre,
Même discontinu l'espace forme une cohésion.
Ce qui se bâtit et ce qui avance. Ce qui bat.





Le site de Kathie Serniclay ici

Son Hublot du soir