2.7.19

Brigitte RIO du 05 juillet au 06 septembre 2019

JOUER

Créer un, deux, trois personnages,
Puis une foule.
Réfléchir l’espace qui les contient.
Rythme, forme, couleur, mouvement,
chacun tient sa place, et s’accorde à ses proches.

Je change la disposition ?
C’est une autre histoire qui commence.
Vous avez une proposition ?
Soyez le bienvenu !




                Le site de Brigitte RIO ici
                        Son Hublot du soir


23.6.19

Angela MAGNATTA le 28 juin 2019 et place Voltaire : REPAS PARTAGÉ


Angela Magnatta est une artiste visuelle, pour qui l’image est un médiateur social, culturel et spirituel. Après son travail de mise en lumière sur les femmes et sur leur engagement social au travers de ses affiches, elle se pose et ajoute une nouvelle forme d’expression à son art, entre la thérapie par la couleur et par le dessin, le développement de l’intuition, et le besoin de communiquer avec les forces vitales qui nous entourent... plantes, arbres, terre, ciel, eau, roche...
Selon l’artiste, il suffit d’observer pour sentir, comprendre et apprendre.


                  Le site d'Angela MAGNATTA ici
                         Son Hublot du soir




15.6.19

Agnès BERTHELOT / Christophe ROLLAND / Yan LE MARCHAND / MOONSTAFF & co FÊTENT la MUSIQUE le 21 JUIN 2019

Comme tous les ans, depuis 3 ans, avec Yan Le Marchand & Le Moonstaff, nous investirons le site du Hublot d'Ivry à l'occasion de la fête de la musique. 
A quelques jours des "hostilités", nous ne savons pas encore qui se joindra à nous...
Cette page agrègera donc les participant.e.s au fur et à mesure.
Et le public, comme tous les ans, sera attendu en nombre et accueilli comme il se doit. Ce qui ne vous empêche pas de venir avec 1 ou 2 petites choses à picoler et ou à grignoter...
Au plaisir de vous y retrouver!



Les liens divers et variés : Agnès BERTHELOT ici, Christophe ROLLAND ici, Yan LE MARCHAND ici, MOONSTAFF ici aussi
                         le Hublot du soir

9.6.19

MokA - Karim ADJALI / Olivier MAITRE le 14 juin 2019

Karim Adjali et Olivier Maitre, vous proposent leur projet "MokA": une vision insolite des piscines
MokA joue avec les contrastes, intérieur/extérieur, liquide/solide et nous emporte dans son univers imaginaire où les nageurs s'envolent, où les bassins se transforment en route et où l'eau coule à l'envers. 
L'univers des deux artistes interroge, surprend, et nous emporte au-delà des repères établis, pour nous faire redécouvrir avec jubilation des piscines municipales. 

          Les sites de MokA, Karim ADJALI / Olivier Maitre ici,                               le FB ici,Instagram  
                     Le Hublot du soir de MokA

2.6.19

Jean-Jacques CORRIGER le 07 juin 2019


Le premier jour :      Lumière
Jeu des couleurs, alchimie. Comprendre leurs pouvoirs respectifs, leurs rôles, assumer les excès, les erreurs, acquérir la nuance, comprendre les affinités.
Le deuxième jour :  Matière
Lisse, rugueuse, maigre, épaisse. Sentir avec ses doigts comme on marche pieds nus. La terre, l’eau, deviner des odeurs, créer son paysage.
Le Troisième jour :  Forme
Délimiter l’espace pour le magnifier, tester des équilibres comme autant de mobiles que l'on aurait figé.  Jouer avec la courbe et l’angle, inventer le tracé.

Dérisoires miroirs d’une harmonie déteinte sur un vieux bout de rêve, nos « supports colorés » sont pourtant la seule trace de ce qui nous relie encore à ce jour quatrième ou l’esprit, le grand souffle que l’on nomme AMOUR, anima tout le reste.


              Le site de Jean-Jacques CORRIGER ici
                         Son Hublot du soir

26.5.19

Emmanuelle MESSIKA le 31 mai 2019


Les dessins à l’encre sur papier se construisent au fur et à mesure et font séries. 
Ils se caractérisent par des types de motifs abstraits qui se rencontrent et qui, traités avec différent outils (plumes et pinceaux parfois cire et pastels gras) se complètent.
Ces combinaisons colorées évoluent au fil du temps entre impulsion et application. L’humeur qui les constitue n’est pas égale.
Elles s’inscrivent dans un quotidien qui jongle avec l’accident, la réserve et  la minutie.
Les éléments figuratifs peuvent surgir et jouer avec un répertoire de signes.
La répétition de motifs permet de préciser une forme dans la lenteur et developper son enchevêtrement au fil du temps.
Parfois l’évolution se précise dans un changement de tonalités, déclinaison de suites de couleurs à la manière inéluctable de la fuite des saisons.


                 Le site d'Emmanuelle MESSIKA ici
Son Hublot du soir

             

19.5.19

Philippe BLUZOT le 24 mai 2019


Je développe une peinture du quotidien, du banal, où des instants de vie sont saisis.
Lieux de vie, quartier, scènes intimistes, portraits de familiers etc…font partie des petits événements, voire non événement de la vie quotidienne, qui suscitent en moi le désir de construire, d’élaborer une peinture et d’en tirer l’émotion, la sensation que j’en ai eu.

Il m’intéresse d’aborder mon sujet dans son évidence, son état brut, ne cherchant pas à l’enjoliver, le farder par des effets superficiels, mais, il m’importe plutôt de m’en tenir à son existence effective, à sa prose.

         Le site de Philippe BLUZOT ici, son Instagram
                   
                        Son Hublot du soir

13.5.19

Francesc BORDAS le 17 mai 2019

Evocation de certains traits nets - blancs ou clairs ou très marqués - sur un fond noir, comme des fissures, des fentes entre les lames d'un store.
Comme une nécessité de filtrer la lumière, alors qu’en réalité, il s’agit simplement du contraste de la couleur et du noir.
Toujours cette obsession de la lumière !
Extrait de “ Le trait et l’air "
Notes pour Francesc Bordas de Joaquim Sala Sanahuja  (2013) 





                   Le site de Francesc Bordas ici
                     
                         Son Hublot du soir

5.5.19

Anne BERTOIN le 10 mai 2019


Mon travail est fondé sur l'improvisation. J'utilise les hasards de la matière picturale pour créer un réseau abstrait de taches, de coulures et d'éclaboussures, réseau dont émergent des espaces, des paysages psychiques .
Ayant vécu une vingtaine d'années au Canada après des études aux Beaux-arts de Paris, j’ai utilisé la gestualité de l’abstraction lyrique pour travailler sur de grands formats ce côté "pulsionnel", proche de l'expressionnisme abstrait américain. En effet, l’alternance de destruction de l'image (par de nouvelles éclaboussures, glacis...) et de construction de celle-ci (figuration imaginaire) a défini peu à peu des espaces inconscients, à la fois cohérents et hybrides, porteurs de plusieurs " mémoires", de plusieurs lieux.
Ce sont souvent des paysages « post-apocalyptiques » qui se sont manifestés. Ils semblent être les témoins de désastres à l'origine incertaine (entropie, guerres, catastrophes écologiques?). 
Depuis quelques années, des formes humaines "re-colonisent" ces espaces, inscrivant une narration individuelle et la possibilité d'une survie au coeur de l’histoire collective.



                    Le site de Anne BERTOIN ici
                         Son Hublot du soir

14.4.19

Yves Pierre CLÉMENT du 19 avril 2019 au 10 mai 2019


A partir de papier récupéré : sacs, dépliants, cartes, papiers cadeaux etc.…j’imprime et déprime des motifs. 
J’utilise des formes plastiques elles aussi récupérées (emballages alimentaires, porte ceci, emballe cela…)
Je recherche profondeur et transparence pour fabriquer des tableaux qui se révèlent souvent proche des tissus, tapis, carrelages ethniques, qui sont la base de mon inspiration.
Pour le Hublot, en hommage au monde méditerranéen et latin j’ai préparé une pieuvre sur une impression aux pigments naturels marocains.


            
           Le site de Yves Pierre CLÉMENT ici, son FB !


                    
                        Ses Hublots du soir

8.4.19

Benjamin FANNI le 12 avril 2019

L’image telle que la pratique Benjamin Fanni est une réponse personnelle à la notion 
d’iconoclasme. La privation des images est à la fois le mal et le remède du désir, c’est une crise qui noue ensemble érotisme et mysticisme, et qui a trouvé ses motifs dans les religions antiques du pourtour méditerranéen.
Ses œuvres reprennent des éléments de sculptures antiques, des personnages nus et hiératiques, mais peuvent aussi être des représentations de végétaux ou de roches brutes. Les images et les objets qui composent le travail de Benjamin Fanni cherchent à véhiculer et à actualiser des énergies primaires, à se les approprier par la reproduction. Ce serait pourtant erroné de qualifier ses peintures de figuratives. Stratégiquement,
obsessionnellement elles évitent de représenter les figures ; les visages disparaissent tandis que les corps s'offrent dans toute leur sensualité. Les masques, les linceuls, les tâches soustraient l'essentiel à la vue tout en ouvrant la scène sur une autre dimension.
Benjamin Fanni se livre aussi à un exercice de démantèlement des paysages – qu’ils soient naturels, culturels et humains. Chaque image et chaque objet qu’il produit agissent comme un passeur entre différents espaces-temps : celui auquel il se réfère, dont il livre l’image, et le nôtre de spectateurs. C’est même cette opération qui consiste à rapporter des échantillons d’un ailleurs, d’un autre part, est au cœur de son travail. Les œuvres sont comme des reliques qui transportent la vision d’un corps ou un fragment de roche, comme essences pures, dans le champ de l'art.


Le site de Benjamin FANNI ici, son tumblr
Son Hublot du soir

31.3.19

Camille d'ALENÇON le 05 avril 2019

50 ans cette année que Rungis est synonyme de marché, 150 ans que l'aventure a débuté aux halles, dans le ventre de Paris. 
Pour ma part cela fait seulement quelques années que je rends hommage à ce lieu, à ses travailleurs, ses produits, ses hangars à travers mes peintures.




Les 06 et 07 avril à partir de 14 h, Camille d'Alençon ouvre les portes de son atelier avec 2 autres artistes invités, 
Anaïs Guery et Nicolas Perruche.
Si vous souhaitez en voir plus...
48 rue Jean-Jacques Rousseau à Ivry sur Seine



Le site de Camille d'Alençon ici
Son Instagram ici et son FB


Son Hublot du soir

*

Du 08 mars au 05 avril 2019
Interruption des expositions du Hublot suite à un événement indépendant de notre volonté.


*